Remplacement de vitrine cassée : Quelles démarches et quel budget ?

Qu’il s’agisse des boutiques ou des locaux d’habitations, les vitrines ont leur utilité en termes de confort et d’esthétique. Le verre étant très fragile, différents facteurs peuvent l’endommager. Quand une vitrine se brise ou est fêlée, elle devient un danger pour les usagers des lieux, en raison de son caractère tranchant. S’il s’agit d’un commerce, les articles en vente ne sont plus en sécurité. Pour parer au pire, des démarches urgentes doivent être menées, ce qui suppose également un coût pour le réaménagement.

Prévenir immédiatement l’assureur

Dans le cas où le propriétaire aurait souscrit à une assurance, il se doit de prévenir son assureur, dans un délai de 5 jours à compter de la date du sinistre. Cette déclaration transmise sous pli fermé doit comporter un imprimé bris de glace. Ledit formulaire ( voir https://www.ifabtp.fr/devis-vitrier/ ) doit être rempli et signé par un vitrier agréé par les compagnies d’assurance . Cet imprimé est la facture bien renseignée qui doit permettre de connaître la nature des travaux de remplacement à effectuer. Selon qu’il s’agit d’un vandalisme, d’une effraction ou d’un accident, l’indemnisation varie.

La réponse de l’assureur n’est pas automatique. Il faut qu’il commette une expertise afin de déterminer le montant réel du dédommagement. Dans ce cas, la victime ne peut rester les bras croisés.

 

Installation provisoire

Pour la sécurisation des lieux, il faut effectuer des travaux pour rendre la pièce inaccessible à toute personne indésirable. Avant de le faire, il faut avoir le matériel nécessaire :

  • Des lunettes de sécurité ;
  • Des gants de protection ;
  • Un ciseau à bois ;
  • Un cutter ;
  • Un couteau à mastic ;
  • Des pointes tête homme ;
  • Des tenailles

Remplacement de la vitrine cassée

Le budget à prévoir dépend en partie du type de vitre à remplacer. La tarification du vitrier est aussi un point à prendre en compte. Lorsque la victime doit procéder au remplacement avant de se faire rembourser par son assureur, elle doit contacter les entreprises compétentes. Ainsi, pour le remplacement d’un vitrage simple de 4 mm, il faut environ 360 euros TTC. Le double vitrage est autour de 420 euros TTC.

Installation

Il s’agira d’installer des types de vitrage adaptés au besoin de client son environnement, en fonction de sa ville d’habitation ( Paris etc). Il existe des verres trempés à 600 degrés qui résistent aux chocs ou encore des modèles blindés par exemple.

Comment couper du double vitrage ?

La nécessité de découper un double vitrage peut s’imposer à vous lors des travaux de bricolage. Pour y arriver sans dégât matériel et physique, vous avez besoin des bons instruments et de la bonne technique. Mais avant, il importe d’apporter quelques précisions sur la découpe du double vitrage.

couper double vitrage

Les préalables

Quelles que soient les raisons qui vous incitent à couper un double vitrage, vous devez savoir qu’en procédant de la sorte, le vitrage peut perdre ses propriétés isolantes. En effet, un double vitrage est plus isolant parce qu’il est épais. Les deux plaques qui le composent enferment hermétiquement un gaz à l’origine de son isolation. Ce dernier risque de s’échapper en cas de découpe. Soyez de ce fait assuré d’effectuer cet acte qu’en cas de nécessité. Le cas échéant, des mesures s’imposent.

 

Les précautions d’usage

Votre sécurité doit être garantie durant la réalisation des travaux. Pour ce faire, avant de réaliser la découpe, vous devez prendre les précautions suivantes :

  • Procédez à la découpe sur une bâche afin d’amortir le choc des mouvements et d’éviter les éclats de verre ;
  • Portez des gants et des lunettes de protection qui couvrent bien vos yeux ;
  • N’essayez pas de dédoubler les vitres avec un cutter.

 

Couper du double vitrage : mode d’emploi

Cette étape du travail consiste à :

  • Tracer des repères (lignes de cassure) sur la vitre afin que la découpe soit plus aisée à réaliser en suivant simplement les lignes tracées ;
  • Séparer le vitrage ;
  • Polisser les arêtes.

Les repères sont des lignes de cassure que vous pouvez tracer avec un marqueur ou un feutre. Pour que la ligne soit régulière, vous pouvez la tracer avec une règle à ventouse. La ligne doit être tracée de part et d’autre du double vitrage. Dès que cette opération est effectuée, utilisez un coupe-verre ou un diamant et repassez une fois, d’un coup sec, dans la ligne repère. Exercez une pression régulière de part et d’autre de la ligne et du verre afin de faire céder les deux parties. Dès que le double vitrage est coupé, vous pouvez polir ses arêtes afin d’éviter qu’elles soient tranchantes et irrégulières.